Connexion

logo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 6 octobre 2008

- Enfin Du Son

Il est temps de vous filez un lien pour écouter du son. A l’heure d’aujourd’hui, seuls 2 tubes sont finis, ouais le reste je réfléchis comment arranger ces pièces bien médiocres. Il me reste toujours un vieil adage auquel je peux me raccrocher pour rassurer mon égo : c’est de la putréfaction que l’on sort l’excellence. Facile... Je sais mais bon on fait avec ce que l’on a.

*** Rhein_Rhein_so_hard_to_be_a_fish (relevés hydrophoniques) Enregistrement issu d’un concept fort, le rhin néo-romantique ou la dure loi de la poussée d’Archimède. Entre grincement à Lobith (nl), Centrale Hydraulique, entre cohortes de hors-bord et caravanes de péniches, pont d’autoroute, les abysses de la Loreleï se retrouve balancé en pleine Atlantid post-industrielle. http://auditorium.noweb.org/son/Rhe...

*** Les_poissons_aiment_le_jazz (relevés hydrophoniques) Rude affaire que de réaliser cette captation, j’ai du mettre en place un dispositif assez ingénieux pour tout à fait par hasard tomber sur cet impensable enregistrement. Il a fallu coupler mes micros hydrophoniques à quelques autres micro de ma fabrication. Le dispositif mis en place sous un pont, traversé par des voix ferrées, m’a permis de découvrir que les poissons aimaient le jazz, ce qui est un concept complètement absurde car le jazz c’est pour les bébés. * to listen : http://auditorium.noweb.org/son/Les...

GIF - 88.7 ko
GIF - 86.6 ko
GIF - 126.8 ko
GIF - 187.7 ko
GIF - 120.2 ko

- Paysages Compilés

Meine Göttesss, le retard que j’ai pour boucler mon blog. Mais bon, ça n’inquiétera personne. Bref, me voilà à 2 semaines de mon retour de la péniche. Je voulais d’abord commencer par régler mes paysages numérotés. Après moults kilomètres parcourus avec mon collègue Aymeric de T., on a découvert que mes paysages étaient sur le départ... et nous aussi. Puisque c’est à Frankfuhrt que la péniche le Gavroche est repartie vers d’autres eaux plus calme... Donc, suite à une marche forcée en quête d’hypothétique contenu sonore en direction de l’aéroport, nous avons croisé mes paysages compilés, empaquetés, triés, rangés, cool... Bonne conclusion.

GIF - 143.8 ko
GIF - 148.3 ko

samedi 13 septembre 2008

Américan Loreleï

Vendredi 12 septembre 2008 – 20h41

Au niveau du son, ce vendredi ne fut pas prolifique, par contre j’ai une grande nouvelle, j’ai rencontré la Loreleï... Oui un miracle c’est produit aujourd’hui. Je partais avec mon collègue de Tapol pour une chasse à l’aéroport de Frankfurt, et une faim nous tenaillait donc nous nous arrêtâmes au fast-food. Dur de vous raconter ça tellement, mes amis, j’ai du mal à retranscrire mes émotions. Reprenons, donc Aymeric parti pour les toilettes après un repas copieux, assis, je dégustai mes dernières victuailles. Mes oreilles furent attirées par une voix, une belle voix, un chant indien ? Je ne savais pas. Mon camarade revint les yeux brillants « la dame pipi chante des prières turcs en caressant des fleurs en plastiques !!! », Elle était donc là... Fallait l’enregistrer, redescendu avec tout le matériel nécessaire pour faire une bonne prise, j’entendis la voix d’Aymeric et des cris « Nein, nein !!! » puis plus rien. Le chant se taris, éteins. Mon burger en bouche, au bord des larmes, je sus que j’y étais, on avait découvert la légende, un black se signa à côté de moi avant d’entamer son repas. Alléluia !!! je me signa à mon tour, et me sentis appelé par la Loreleï, j’ai lutter âprement pour ne pas descendre à mon tour la rejoindre. Aymeric remonta l’air abattu, la Loreleï avait disparu dans le tréfond des waterclosed, merde, si proche du but. On l’avait pourtant, la loreleï, nous étions si proche à un micro couple près, elle nous échappait. Les légendes se bâtissent par des on dit. Nous voilà dans le on dit, on la vue, on rien pu faire, aucune preuve. C’est un peu comme pour Tobias Rehberger, belle action mais pas de trace. Que dire, est-il plus important d’avoir rencontré la Loreleï et de savoir qu’elle existe, que de garder une trace pour en avoir la preuve. On s’enfout, nous avons repris notre chemin vers l’aéroport en insultant copieusement tout le monde, dégouté et bouleversé par ce chant. Bon j’arrive plus à me concentré ça envois du tube lourd dans la salle, il est temps de passer à autre chose.

vendredi 12 septembre 2008

Explication de texte

iqjkbqjkbfdql qkùbvklvqblkùvqb qkvbnkbklebvklbvl qkbvkbqvklbq klvb qklvb qlkbv lqkb

jeudi 11 septembre 2008

suite des paysages numérotés -

je vous mets la suite des photos... paysage_n_533 paysage_n_518 paysage_n_517 paysage_n_508 paysage_n_501 paysage_n_500b paysage_n_500

Spéciale dédicace

Yo Man only for your eyes mec... Aymeric de Tapol is recording under is skin river with his great mic sound. Aymeric de Tapol is recording under is skin river with his great mic sound.

Paysages Numérotés

Jeudi 11 septembre 2008 – 14h00

Repos à Frankfurt, j’en profite pour uploader quelques photos de paysage, de mettre de la zique enfin...c’est un peu comme avec la Loreleï, un mythe...No sound, no fun. Sinon, je parle pas trop de mes copains de péniche... c’est nul...bien-sur ils sont sympas et tout, qu’on parle des heures à dire combien les concepts sont les cimes de la création...etc... pas trop envie de m’étaler là-dessus, c’est un concept. Sinon bis, les paysages numérotés ne me permettent pas encore de tirer quelques conclusions que ce soient. Je crois qu’une analyse plus profonde sera reporté à plus tard.

paysage_n_829 paysage_n_705 paysage_n_666 paysage_n_655 paysage_n_627 paysage_n_626 paysage_n_615 paysage_n_611 paysage_n_546

mercredi 10 septembre 2008

Rhein Rhein for ever

Mercredi 10 septembre 2008 – 18h25

je suis au cyber café conmoto de Franckfurt avec mes copains pendant que maman range les affaires de vacances... Ce soir, on dort chez Bob un pote rasta du centre de Franckfurt. fini la péniche. J’ai mis quelques photos (je les ais pas toutes sur moi). Pour explication, 2 séries de photo, la première les prises de position de mes soldats dans les différents lieux visités (sur celles-ci, ce sont 2 prises de positions sur le gavroche), la deuxième ce sont des paysages numérotés. Ces paysages sont régie par une logique toute mathématique, seule approche qui me permette d’avoir un point de vue analytique des panoramas parcourus. Je n’ai toujours pas mis de son en ligne, mais je reviens souvent sur ce que j’ai monté, donc pas certain de pouvoir vous faire écouter une version définitive. Au fait, la loreleï c’est du bidon, on a fait le parcours hier, sehr pittoresque mais aucune femme aux cheveux d’or donc je n’ai pris aucun son. La quête de mon voyage est un water-low...Je suis ruiné, tout les espoirs de gloire et de conquête. Bon Maman va pas tarder à rentrer faut que je mette la table. Je vous quitte lecteurs adorés, bis morgen, ich kuss dich meine kleine Blutwurst...

Soldat mat

Soldat proue

Photo de nuit

Plan 17

Mardi 9 septembre 2008 – 17h45 dernier jour de navigation, l’autre partie de ma résidence va se passer à terre...Mais bon je prépare une stratégie de repli, un plan 17 comme en 14...contrer le plan schlieffen (http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_S...) par tous les moyens. A pars, ça je suis assez heureux des enregistrement et des pièces que j’ai réalisée, après ceci n’engage que moi. Je suis devenu, comme je l’ai déjà dit, fan des moteurs de bateau. A va accoster pour la nuit, la dernière. Allez c’est l’heure de l’apéro sur une barque histoire de ramer un peu. Je sais, c’est lâche mais bon envie de profiter de la Main (oui on est plus sur le Rhin).

Des niouzes du front....

lundi 8 septembre 2008 – Marina de Köln 3h04

Journal d’un pirate. Bon j’ai enfin enregistré des baleines dans la Marina de Köln, enfin la vraie aventure... je me sens fin chaud pour attaquer le rhein romantisch à la chasse de la Loreleï, cette partie est tout l’enjeu de ma quête. Je pense encore réaliser de bonnes prises car j’ai longtemps prié pour cela. Plus je parcours le rhin plus je deviens un grand fan des caravanes de péniches et des cohortes de hors-bord, un son bien indus, qui me fait dire que je plains les poissons du rhin. Ils n’ont pas d’oreilles ? Et pourquoi pas ? ... Bref, la première semaine passée et mon tableau de chasse s’agrandit, je dispose mes armées et prend position dans des lieux anodins mais d’un grand intérêt stratégique (je mettrai le tableau de chasse ainsi que les photos dès que j’ai une connexion digne de ce nom). Aujourd’hui avec Maman et notre passager clandestin nous sommes allés au musée ludwig, et là je dis gloire à notre équipe car nous avons frappé un grand coup. Oui, dans mes actes guerriers, j’ai pris position sur une installation de Tobias Rehberger... Malgrès 5 personnes de sécu, un soldat de mon armée a été introduit dans cette merveilleuse installation, Oh Jubilation quand tu nous tiens. Je souhaite que la position soit tenue et pour longtemps, sinon « Gloria Victis ». Pas de cliché, car la sécu à râlée très fort quand Maman a voulu prendre une photo...dommage...toute l’installation jouait sur la projection d’ombres d’objets sur le mur et le tout mêlé à des dessins...et dans ce paysage onirique se projetait l’ombre de mon soldat fier et beau prêt, à en découdre avec Tobias. Erik, mon armé a attaqué le placard hier soir, la prise ? Un casque. Position maintenue environ 1h37 min car je n’avais pas ma colle pour fixer mes soldats. Pas grave, la force d’une armée c’est son rayon d’action et sa facilité à se mouvoir rapidement en terre hostile. Sinon, j’ai proposé à Phillipe (le capitaine du bateau) de tuner son gavroche... c’est pas très positif pour l’instant... je lui ferais bien quelques flammes le long de la coque, des pots d’échappement plus gros et chromé, une queue de renard à l’antenne, surbaissé un peu le bateau et surtout se payer un vrai klaxon qui te sort des vrais gamme d’homme, la cuccaracha... il n’est pas motive sauf si ça reste pas, du coup moi aussi ça ne me motive pas.

Bon j’en ai suffisamment dit et même trop, je vais aller me pieuter entre Maman et notre clandestin.

Un ordinateur qui s’éteint , un être qui s’éveil – Carl.Y

paysage_n_498 et paysage 500

GIF - 87 ko
GIF - 86.9 ko

0 | 10